Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2012

BLUE de et par Kym Thiriot

flyer-blue.jpg


THEATRE des MATHURINS

36, Rue des Mathurins

75008 PARIS


(M° Havre-Caumartin)


Loc. 01 42 65 90 00


www.theatredesmathurins.com


Pl. 22€


Dimanche & Lundi à 20h.


Mise en scène : Laura Mokaiesh


Scénographie : Juliette Azzopardi


Texte et interprétation : Kym Thiriot


 

Premier seul(e) en scène, intégralement écrit par son auteur(e) et interprète.


Depuis que Paris existe, tout le monde ou presque veut y " monter " ayant l'impression que c'est là et nulle part ailleurs que les choses se passent. Un peu à la façon du rêve américain puisque maintenant et en dépit de la Crise, tout converge en sa direction, provinciaux, banlieusards et gens venus de plus loin en mal de voir la Ville-Lumière et peut-être y rester ?  Tiens au fait, elle n'en parle pas de la crise, Blue. Il est vrai que pour une fille jeune, jolie et pas farouche, la crise n'existe pas. C'est du donnant-donnant : tu couches et je t'embauche ! La jeune femme n'a qu'un objectif, devenir chanteuse et il est évident que pour cela, elle est prête à tout et puis on ne vit qu'une fois n'est-ce pas ? " Moi ch' prends c' qu'on m' donne (dit-elle), c'est pas si mal " Et oui, d'autant qu'il faut bien reconnaître que c'est une sacrée chanceuse cette Baby-Blue. Un exemple : elle se pointe sans crier gare chez un copain qui n'est plus là, mendie l'hospitalité pour une nuit laquelle se transformera en une semaine puis des mois jusqu'à ce que l'on découvre que l'occupant des lieux est gay ce qui fait qu'elle n'a pas même besoin de passer à la casserole pour payer le loyer ! D'autant que la chance continuera à lui sourire puisqu'elle ne tardera pas à se dénicher un mec " beau et con à la fois " plus un boulot qui lui permettra de chanter. " Reconnaissons le, Blue a une très jolie voix, bouge remarquablement en scène et interprète de façon suggestive : " Tu veux ou tu veux pas ? " avec des accents de B.B.à l'époque de sa splendeur.

Le public est ravi, applaudit à tout rompre et nous souhaitons à Kym Thiriot autant de réussite que son personnage. 

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com


 

 

 

11:14 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.