Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2012

Bienvenue dans l'espèce humaine. (Création 2012)

Théâtre Paris-Villette

211, avenue Jean Jaurès

75019 PARIS


Loc. 01 40 03 72 23


www.theatre-paris-villette.com


Tarif plein : 23€

Tarifs réduits : 16€ / 12€ / 10€


lundi, mercredi, samedi à 19h.30

mardi, jeudi, vendredi à 21h,

relâche le dimanche.


Durée : 1h.


jusqu'au : 13 OCTOBRE 2012

 

Conception et mise en scène : Benoît Lambert


avec Anne Cuisenier et Géraldine Pochon


 

Bienvenue-espece.jpg


 

Les spectacles conférences font florès depuis quelques temps, Callas, Marilyn et j'en oublie sans doute ? ... Cette fois ce sont deux anonymes (les personnages, pas les comédiennes !)  qui vont nous parler de l'espèce humaine en remontant aux origines du monde actuel.

Les spectateurs seront ravis d'apprendre qu'ils sont les dignes descendants d'anges déchus parce qu'indécis ... C'est depuis du reste que forts de cette expérience, lors de chaque élection nous choisissons " le moins pire.  "

Dans ce décor d'une blancheur immaculée, deux personnages féminins tout de noir vêtus, une blonde et une brune vont tout nous expliquer. Absolument tout ! 

Au centre, un écran juché sur une sorte de colonne rectangulaire, flanquée de deux sièges-perchoirs sur lesquels nos deux commentatrices se hisseront par intermittence (quand elles veulent dominer la situation, sans doute ?) après s'être humecté les papilles grâce à deux méga-thermos. 

Comme alliés prestigieux pour étayer le propos, Jérome Bosch sera chargé de l'illustration et Schopenhauer (entre autres) de la référence optimiste ! Une bonne dose d'humour recouvrira tout cela, ce sera même le fil conducteur du spectacle, rassurez-vous.

L'ombre de Darwin traversera l'espace au moment où nous apprendrons qu' " à la base, l'homme est un animal."  Et plouf ! voilà la théorie des anges qui tombe à l'eau. Surtout ne pas prendre le texte au premier degré comme j'ai pu le constater ici ou là, n'oublions pas que nous allons d'abord au théâtre pour nous divertir. Certains l'oublient parfois.

Anne Cuisenier et Géraldine Pochon véhiculent un bel enthousiasme en dépit d'un constat de l'évolution humaine, pas très réjouissant. Comme certains se plaisent à le rappeler :  les techniques évoluent mais l'homme ... reste identique au fil des siècles et son agressivité se perpétue. Finalement, le statut de chasseur-cueilleur était peut-être plus enviable que nous le supposions, d'autant qu'il permettait au lieu de compter des dollars et autres euros, (avec les conséquences que l'on sait) de faire pacifiquement des ronds dans l'eau ...

Vous l'avez compris, ce spectacle-conférence-projection-humoristique nous permet de passer un bon moment en attendant que les prédictions de Nostradamus se réalisent … ou pas. 

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

 

V.Arbelet.jpg

(photos V.Arbelet)


 

14:49 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.