Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2012

Zakouski ou la Vie joyeuse de Mikhail Zochtchenko

visuel-zakouski.jpgThéâtre de l'Opprimé

78, rue du Charolais

75012 PARIS


(M° Reuilly-Diderot, Gare de Lyon)

Loc. 01 43 40 44 44


Représentations les mercredi, jeudi, vendredi, samedi à 20h.30

dimanche à 17 heures.


jusqu'au : 4 MARS 2012


UNE PRODUCTION DU THEATRE YUNQUE


Adaptation : Eric PRIGENT

Mise en scène : Serge PONCELET

avec Eric PRIGENT, Stéphane ALBERICI, Marie DUVERGER et Olga SOKOLOW.

Zakouski-2.jpg

 

Si vous n'avez jamais goûté aux zakouskis je vous recommande ceux-là car ils sont fameux ! Spectacle burlesque, alliant le jeu direct à la gestuelle de la pantomime, destiné à tout public à partir de 10 ans. 

Quatre acteurs vont à un rythme effréné interpréter pour nous 18 personnages et les deux femmes de la distribution dont il faut saluer au passage la performance se chargeront (entre autres) des travestis. L'effet comique bien sûr est assuré mais la difficulté n'en est pas moindre !

Masques, faux nez, tous les accessoires de la commedia dell' arte, viennent renforcer la satire qui se cache derrière la farce.

Or l'action fut écrite dans une Russie où le maître absolu se nommait Iossif Vissarionovitch Djougatchvili, vous savez le monsieur qui vous expédiait en Sibérie pour un mot de travers ?

Il convient donc de décrypter l'exercice auquel (heureusement pour nous) le peuple français n'est pas (encore) habitué …

Donc, il existe plusieurs degrés de lecture du spectacle et par voie de conséquence, personne ne sera frustré. Surtout pas les enfants qui, parions le, s'en donneront à coeur joie car certains effets comiques se réfèrent à des codes que nous aurions eu bien tort d'oublier.

Alors aucune hésitation, allez-y en famille puisque comme on dit " plus on est de fous, plus on rit ! "

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

 

Zakouski.jpg


 

15:43 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.