Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2011

Les Reines de Normand Chaurette

bobo-tetette.jpgTHEATRE DOUZE

6, avenue Maurice Ravel

75012 PARIS

(M° Porte de Vincennes)

Loc. 01 44 75 60 31

pl. 13 € T.R. 10€

jusqu'au 16 Octobre 2011

 

Mise en scène : Aude Ollier

avec : la même dans le rôle de : Anne Warwick - Eve Herszfeld (duchesse d' York) - Caroline Valentin (Anne Dexter) - Sophie Cartier Dodds (Elizabeth) - Franka Hoareau (La Reine Marguerite) - Solzic Fonjallaz (Isabelle Warwick) 

A4pattes.jpg

Aïe ! aïe ! aïe ! ... (logiquement, il ne devrait pas y en avoir trois mais six ... autant que de personnages.) Pourtant l'idée de départ était bonne, partir du célèbre Richard III de Shakespeare afin de donner la parole aux femmes, ces éternelles victimes .. Enfin, pas toujours car il en est d'ambitieuses que la proximité du Pouvoir  inspire. Nous avons certes oublié les fastes d'antan mais de là à attifer ces " Reines " de la sorte ... il y avait peut-être un moyen terme, plus esthétique que celui qui fut choisi ? Le lieu où l'action se déroule fait plus penser à un grenier qu'à un palais et la présence de valises nous conforte dans cette impression. Comme si les reines étaient censées porter elles-mêmes leurs bagages, pousser elles-mêmes un landeau. Pour un peu, j'ai envie de conclure que l'auteur a plus souvent lu Jean-Louis Bourdon que le grand Will mais il est vrai que la responsabilité en incombe à la pseudo mise-en-scène à laquelle nous assistons. Ces dames sont des harpies qui s'invectivent à qui mieux-mieux et dont le discours ne laisse rien présager de bon quant à la suite ... Ce sont les Atrides à la mode élisabéthaine, revues et corrigées par une époque en manque de repéres. Hélas, six fois hélas ! ...

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

reinesetlandeau.jpg


15:44 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.