Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2011

Chroniques d'une haine ordinaire

 

visuel-Desproges.jpg

 

 

 

La Pépinière-Opéra

7, rue Louis le Grand

75002 PARIS

(M° Opéra)

loc. 01 42 61 44 16

www.theatrelapepinere.com

Du mardi au samedi à 21h

matinée, samedi à 16h.

 

Textes de Pierre Desproges

Mise en scène de Michel Didym

avec : Christine Murillo et Dominique Valadié.

 

Ressusciter Pierre Desproges sans son auteur, on eut pu croire à une gageure et pourtant ce duo féminin y parvient avec maestria.  Il faut préciser que pour ce faire, Michel Didym n'a pas choisi n'importe qui ! L'expérience scénique de Christine Murillo, son talent et son immense aptitude à manier le verbe font ici merveille. Pour lui donner la réplique Dominique Valadié intervient de façon contrastée et force est de reconnaître qu'elles se mettent l'une-l'autre parfaitement en valeur ...

" On peut rire de tout mais pas avec tout le monde "

affirmait cet expert du rebrousse-poil. Or précisément, Desproges et c'était là le miracle, pouvait tout dire, tout jeter à la figure de n'importe qui parce que lui et lui seul, pouvait se le permettre. Quelques rares individus ont ce droit de parole inconcevable pour la plupart d'entre nous. Utilisé à ce stade, c'était un véritable don. Dénoncer l'incroyable bêtise d'une situation était son combustible et il en faisait un feu de joie. Jouer avec les assonances relevait du numéro de jonglerie experte, l'homme était subversif et à la défaveur des événements actuels, son dynamitage verbal nous manque au plus haut point. Alors quel plaisir de retrouver ses mots dans la bouche de ces deux comédiennes qui nous en font cadeau de façon tout à la fois percutante et jubilatoire. Desproges disait,

" L'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on n'en a pas, on s'écrase "

Par conséquent, rassurez-vous, tous ceux qui passeront par La Pépinière-Opéra seront sauvés ! ...

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

chroniques-haine.jpg

photo : Mirco Magliocca

11:40 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.