Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2011

Collaboration de Ronald Harwood

THEATRE des VARIETES

7, boulevard Montmartre

75002 PARIS

(M° Grands Boulevards)

loc : 01 42 33 09 92

www.theatredesvarietes.com

Places : 60/52/44/34 & 17€

Du mardi au vendredi à 20h.30

samedi à 21h. dimanche à 16h.30

 

Adaptation : Dominique HOLLIER,

Mise en scène : Georges WERLER

avec, Michel AUMONT, Didier SANDRE, Christiane COHENDY, Stéphanie PASQUET, Patrick PAYET, Sébastien ROGNONI, Eric VERDIN.

Rencontre.jpg

 

Superbe décor que l'on doit à Agostino Pace, sa réalisation étant sobre, élégante tout à fait dans l'air du temps de ces années 30. Nous allons assister à la rencontre de deux titans apparemment non persuadés de l'être, ce qui ajoute une dimension supplémentaire à leur grandeur. Zweig est un inquiet congénital quant à Strauss, ce dernier s'interroge sur ce qu'il est possible de faire après Wagner mais peut-être n'est-ce qu'une boutade car l'homme est complexe ...

Cet immense poète qu'était Hugo von Hofmannsthal venant de disparaître, Richard Strauss est à la recherche d'un librettiste et a pensé tout naturellement à Stefan Zweig. L'admiration entre les deux hommes est sincère et réciproque.

A leurs côtés, nous allons découvrir deux femmes, l'épouse du célèbre compositeur au caractère hardi, laquelle ne mâche pas ses mots et puis Lotte, la secrétaire qui deviendra l'épouse de l'écrivain et l'accompagnera dans l'exil puis dans la mort quand le moment sera venu. Mais nous n'en sommes pas là; pour l'heure un opéra-bouffe doit être l'oeuvre de ces deux génies or l'époque est pour le moins troublée ... Naïvement, notre compositeur est persuadé que sa renommée suffit à elle seule pour imposer un librettiste juif lequel est plus conscient des difficultés que lui. Rappelons que Monique Esther Rotenberg évoquait déjà cette rencontre, il y a quelques mois par le biais de sa pièce " La femme silencieuse " mais ici, nous entrons plus avant dans les détails bien sûr.

On ne fait plus depuis longtemps l'éloge des deux interprètes principaux, Michel Aumont et Didier Sandre qui ont la lourde tâche d'incarner ces deux grands hommes et tous les amoureux de littérature ou d'histoire de la musique y trouveront également leur compte.

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

Collaboration-1.jpg

 photos : Bernard Richebé

 

11:38 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.