Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2011

LES CONJOINTS, comédie de Eric ASSOUS

visu-conjoints.jpg 

THEATRE TRISTAN BERNARD

64, rue du Rocher

75008 PARIS

(Métro Villiers ou St-Lazare)

Loc. 01 45 22 08 40

Pl. de 20 à 39 € 

réduct. le mercredi et - 26 ans : 10€ sauf le samedi soir.

du mardi au samedi à 21h. représent. supplt. le samedi à 18h.

Mise en scène : Jean-Luc MOREAU

avec Anne LOIRET, José PAUL, Anne-Sophie GERMANAZ et Jean-Luc MOREAU

 

Le décor est à la fois sobre et très beau, fonctionnel également puisque complètement au service de la mise en scène. Les personnages pourront ainsi aller et venir au gré des situations et jamais de façon gratuite comme c'est parfois le cas. Deux couples vont ici dialoguer pas toujours de façon très amène car les changements de partenaire ne dérangent pas seulement les habitudes des intéressés mais remettent aussi en question leur entourage. 

Nous allons faire connaissance d'un couple marié depuis longtemps, Delphine et Xavier lesquels s'apprêtent à en recevoir un autre ... de plus fraîche date et qui se chamaillent à ce sujet.

Delphine fait preuve très rapidement d'une certaine psychorigidité tandis que son époux a pris (on le comprendra très vite) l'habitude d'arrondir les angles ... Mais peut-être est-ce tout simplement dans son tempérament d'agir ainsi ? 

Quand un homme une fois la cinquantaine passée décide de repartir de zéro avec une  jeunesse, les critiques bien sûr, vont bon train ! En outre celui-ci vient de décrocher le gros lot, le vrai celui qui s'élève à 16 millions d'euros. 

En raison du célèbre proverbe :  " heureux au jeu, malheureux en amour " peut-être devrait-il s'inquiéter ? Or c'est absolument le contraire qui se passe. Plus rien n'arrête Bob à qui la chance vient de sourire et la jeune femme se nomme Garance. Qui pourrait résister ? 

Par le biais de quelques scènes qui se sont déroulées à quelques temps de là, nous allons constater que la réalité n'a strictement rien à voir avec les apparences.

Bref, les cartes auront tendance à se redistribuer et nous assisterons à tous ces revirements et autres changements de situation que la vie réserve à tous - un jour ou l'autre - ce, à de rares exceptions près. 

Une heure trente durant laquelle on s'amuse à voir vivre ces quatre là qui, d'évidence ressemblent à beaucoup d'entre nous.

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com 

Conjoints, photo Claire Besse.jpg

 photo : Claire BESSE

09:40 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.