Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2011

Comédies tragiques de Catherine Anne (Création)

Théâtre de l'Est Parisien

159, avenue Gambetta

75020 PARIS

Réserv. 01 43 64 80 80

(M° Pelleport,St-Fargeau, Gambetta)

jusqu'au samedi : 25 JUIN 2011

Mise en scène : Catherine Anne

avec Thierry Belnet, Fabienne Lucchetti, Damien Robert, Stéphanie Rongeot.

 

com.tragiques-.jpg

Notre esprit potache inscrivait jadis sur les brochures du CID ... " (re) tragi-comédie aux pommes ! Ici, Catherine Anne s'amuse à téléscoper comique et tragique et la rencontre des deux, fait des étincelles tout au long du spectacle. Ceux qui sont dans la salle en témoignent à mesure.
Quand la pièce commence, on pourrait presque se croire à l'Odéon en 68.
Enfin, pas tout à fait quand même, car les revendications ne sont plus les mêmes. Les temps ont changé bien sûr. Jadis, on était fier d'avoir un enfant surdoué, maintenant on s'inquiète et on l'oriente vers le psy.
Hier, on avait des plans de carrière, maintenant le parcours professionnel est un champ de mines et il faut prendre garde de ne pas séjourner trop longtemps dans un trou. " Père, maîtresse, honneur, amour " ... ne sont plus que souvenirs véhiculés par la voix de Gérard Philippe, les " nobles et dures contraintes " ayant disparu pour être remplacées par l'idolâtrie dont bénéficient les dieux actuels : Argent, Rentablilité, Ordre. Ce dernier étant imposé mais sans repères ... Les colonnes que l'on érige désormais ne sont plus que saucissonnades zébrées, pouvant tout juste servir de piédestal à un vieil acteur dépassé, le ton actuel en vigueur étant via télé, celui du tiroir-caisse.
Rassurez-vous, le ton de la pièce est un peu plus joyeux que cela, beaucoup plus même, car je n'ai fait que vous fournir l'action en filigrane. A vous d'aller sur place afin d'en savoir plus.
Quatre comédiens pour 32 personnages, qui passent de l'un à l'autre avec une évidente jubilation. En dépit du triste constat qui est fait de notre société, on s'amuse, on rit de ces mésaventures que l'on ne connaît que trop. Bref, nous passons un excellent moment, c'est drôle, grinçant, violent et on aime !

Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

 

comédies-trag.jpg

(photos : Hervé Bellamy)

14:05 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.