Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2011

Mon dernier spectacle de Karine Casati et Laurent Lethiais.

the-last.jpg

 

ESSAION

6, rue Pierre-au-Lard

75004 PARIS

(M° Hôtel de Ville ou Rambuteau)

loc. 01 42 78 46 42

Pl. 15€ - T.R. 10€

jusqu'au 14 MAI 2011

A 18 heures le samedi.

(relâche le : 23 avril)

Mise en scène : Philippe Risler

Avec Karine Casati, Eric Descargues et Julie Enselme.

 

Pouvoir une fois, une seule avoir le choix complet de ce que l'on va jouer, sans l'ombre d'une contrainte; se produire dans les rôles les plus fous - s'offrir le luxe d'être Cyrano et non Roxane mais avant encore, choisir son Roméo, le séduire et partir avec lui ! Tout organiser, hypnotiser le public en un temps minimal, celui de l'écoulement d'un sablier. Traverser la scène comme une comète dont la trajectoire lumineuse marquera à tout jamais les esprits. Etre reine de tragédie tout en se permettant certaines libertés ... et interrompre une scène pour passer un coup de fil.
Chanter, faire du trapèze ... ( enfin ... presque ) Figurer sur un écran où l'on serait la partenaire de Gabin. Aaaah ! quel beau conte de fées.

Tout cela Reine le réalise en compagnie de Wilfried, son partenaire subtil qui jamais ne tire la couverture à lui mais favorise avec gentillesse sa mise en valeur. Et puis se payer le luxe de rudoyer sa soeur, la violoniste complexée dont les genoux s'embrassent.
Tenez, même si on clame que c'est le tout dernier spectacle, la toute dernière représentation, le public ravi en redemandera. Ce fut le cas et ce sera le cas chaque fois car, quelle merveille que ce moment là ! Voulez vous parier qu'il se trouvera un jour où un spectateur bondira sur scène, retournera le sablier et criera : " bis ! " Pour cela, il est vrai, il faudrait programmer un peu plus tard mais on ne sait jamais ? ...
En attendant, applaudissons.


Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

cinema.jpg


 

 

21:00 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.