Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2011

Le coeur des enfants léopards - Création 2011. Congo (Brazzaville) -

enfant-leop..jpg

LE TARMAC de la Villette

Parc de La Villette
211 av. Jean Jaurès

75019 PARIS

(M° Pte de Pantin)

loc. 01 40 03 93 95

Pl. 16€ - T.R. 12€

A 20h du mardi au vendredi,

à 16h. le samedi -

jusqu'au : 19 MARS 2011

d'après le roman de Wilfried N'SONDE (Actes-Sud, Collection Afriques, 2007)

adaptation Dieudonné NIANGOUNA et Criss NIANGOUNA

mise en scène : Dieudonné NIANGOUNA

interprétation : Criss NIANGOUNA.

 

Le spectacle commence de façon atypique (à découvrir) - puis le comédien arrive, sa cage miniature sous le bras comme pour nous signifier que tout être différent porte en permanence sa prison avec lui.
La meilleure défense étant l'attaque, il va interpeller quelques spectateurs,
- " T'es français ? ... de quelle France ? " ... la salle rit alors d'un petit rire tout à la fois gêné et libérateur car nous ne sommes pas à un paradoxe près.
Enfant, ce français d'origine africaine amusait la boulangère qui trouvait ce petit, mignon avec ses cheveux tout frisés. Elle ne l'a identifié dans le rejet qu'un peu plus tard. Brusquement, ce grand homme à la peau sombre a représenté pour elle le danger. Elle ne le reconnaissait plus. Lui se sentait noir dehors mais blanc dedans, en complet décrochage et pour tout dire, incompris !
Un soir d'ivresse parce que celle qu'il aimait l'a quitté, il se retrouvera en garde à vue, harcelé de questions, rudoyé par ces porteurs d'uniforme à l'esprit formaté.
Alors les images vont surgir, il va nous raconter en la revivant sa vie actuelle depuis qu'il n'entend plus l'invisible comme ses ancêtres au coeur léopard ...
Le jeu du comédien est très physique. Pour parler vulgairement, il mouille la chemise au physique comme au figuré. Cette histoire individuelle est - nous ne le savons que trop - celle de nombreux déracinés. Ajoutez à cela une rupture amoureuse, la perte d'un ami, toutes les conditions sont alors requises pour que l'explosion ait lieu. (dans sa tête, dans sa vie qui n'abrite plus que frustration et rage.) Ce monologue tiré du roman de Wilfried N'Sondé devrait en amener plus d'un à réfléchir sur le sort de ceux que nous croisons chaque jour sans chercher à les connaître, nos frères en humanité que le sort a jeté en un monde déshumanisé.

La pièce se joue au Tarmac jusqu'au 19 mars 2011 puis les 31 mars, 1er et 2 avril 2011 à l'Espace 1789 (Saint-Ouen).

Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com 

coeur-leopard.jpg

Photo : Eric Legrand

11:06 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.