Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2011

Chute d'une nation de Yann Reuzeau

aff.chute-nat.jpg

MANUFACTURE DES ABBESSES

7, rue Véron 75018 PARIS

(M° Abbesses ou Blanche)

Loc. 01 42 33 42 03

Pl. 24€ - T.R. 13€

A 19h. le dimanche

à 21h. le lundi

jusqu'au : 16 mai 2011

Mise en scène de l'auteur

avec : Walter Hotton, Didier Mérigou, Sophie Vonlanthen, Leïla Moguez, François Hatt, Yvan Lambert, Emmanuel de Sablet, Manga Ndjomo, Raphael d'Olce.

 

Ecrire et monter une saga politique en quatre épisodes, le projet de Yann Reuzeau est plus qu'ambitieux, c'est une véritable épreuve de force. Ce feuilleton épique n'a de fiction que le nom ce que nous ne tarderons pas à constater même si l'auteur au fil des péripéties s'est ingénié à brouiller les cartes.
Ambitions, affrontements, compromissions, coups bas, rien ne nous sera épargné et tant pis pour ceux qui cultivaient jalousement leurs illusions en ce domaine.
La boîte de Pandore est ouverte et la pièce se déroule en une succession de tableaux rapides à l'écriture incisive illustrant des affrontements musclés.
Seul petit reproche, les comédiens ont trop souvent tendance à crier et si dans la réalité, nos hommes et femmes politiques étaient à ce point sous pression, le SAMU pourrait stationner en permanence dans la cour de l'Elysée.
Cela dit, qui peut le plus peut le moins et les comédiens finiront bien par canaliser d'eux mêmes leur énergie.
Une comédienne y parvient déjà parfaitement, je veux parler de Manga Ndjomo dont l'indéniable présence scénique alimente un personnage qui n'est pourtant pas particulièrement sympathique mais qui pourrait le rester en pareille circonstance ?
Observateur attentif, l'auteur n'a rien oublié, ni l'influence que la religion peut avoir sur une position prise par un membre du bureau politique, ni le rôle de bouc émissaire que l'on a immédiatement tendance à faire jouer à une frange de la société quand survient un attentat. Tout y passe ... et gageons que la suite vaudra ce qui précède. Passionnés de politique, vous savez ce qui vous reste à faire ? ... L'équipe théâtrale vous attend deux soirs par semaine au gré des épisodes et ce jusqu'en mai, où des intégrales seront alors proposées.
Le calendrier complet des représentations est consultable sur,

www.manufacturedesabbesses.com

Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

 

22:29 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.