Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2011

la méthode grönholm de Jordi Galceran

aff.methode.jpg

 

Théâtre TRISTAN BERNARD

64, rue du Rocher

75008 PARIS

(M° Villiers)

Loc. 01 45 22 08 40

Pl. 20 à 36€

le mercredi, 15 à 30€

Etud. & - 26 ans : 10€ sauf le samedi à 21h.

Du mardi au samedi à 21h.

Représentation supplt. le samedi à 18h.

Mise en scène et adaptation : Thierry LAVAT

avec Lionel ABELANSKI, Yannis BARABAN,
Marie PITON, Philippe VIEUX.

 

Voici une pièce destinée à faire rire mais qui en réalité, grince bien, afin d'illustrer un univers dans lequel bon gré, mal gré, certains voguent évitant plus ou moins adroitement les écueils qui jalonnent leur itinéraire.
Le recrutement en entreprise, voilà un thème sur lequel il y a beaucoup à dire, avec ses méthodes de management contestables au possible.
Jordi Garceran a choisi d'en rire pour ne pas en pleurer." L'homme est un loup pour l'homme," nous le savions déjà mais certaines situations exacerbent ses bas instincts, permettant que le meilleur, (en réalité le pire) gagne.
Sous nos yeux va donc se dérouler ce qui constitue un 4ème entretien d'embauche, conformément à la méthode Grönholm. Difficile de mettre quelqu'un sur le gril de façon plus sadique ! 
En règle générale on est seul face à une sorte d'examinateur ayant le pouvoir de trancher, ici par un surcroit de perversion, les candidats sont au nombre de quatre et en rapport les uns avec les autres ...
Marc (Lionel Abelanski) est le plus armé semble t-il, pour affronter cette suite d'épreuves. Volontiers cynique, disons qu'il est résolu à ne faire aucun cadeau aux autres et à s'imposer par tous les moyens.
Charles (Yannis Baraban) se révélera humain (trop humain) et d'une étrange fragilité ...
Une seule femme est présente face aux trois autres, Julie (Marie Piton) consciente qu'il lui faudra plus prouver pour être retenue.
Et enfin Pierre, (Philippe Vieux) qui déclenche les éclats de rire de la salle mais inquiète également car il restera très longtemps difficile à situer ...
Une tranche de vie, bien saignante dans un univers impitoyable. Rien ne leur sera épargné, ni ridicule ni humiliations et ils devront surmonter tout cela.
Finalement le monde des affaires n'a rien inventé car les sociétés primitives avaient elles aussi, leurs épreuves initiatiques.
Pièce de boulevard diront certains, mais pas seulement puisqu'il s'agit d'une satire féroce de la société que nous avons peu à peu contribué à construire et si le constat est triste, en revanche, les comédiens eux sont irrésistibles.

Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

Methode-G.jpg

photo : BM Palazon

 

 

11:47 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.