Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2010

ATTITUDES de Benoît Marbot

vis.attit.jpg

Théâtre de l'Ile Saint Louis - Paul Rey

39 Quai d'Anjou 75004 PARIS

Métro : Pont-Marie

Loc. 01 46 33 48 65

du mardi au samedi à 21h.

dimanche & jours fériés à 17h.30

www.theatre-ilesaintlouis.com

 

Mise en scène de l'auteur.

avec Jean TOM et Sabrina BUS

Attitudes-1.jpg

Un barbecue, deux chaises de jardin, le décor est planté sans oublier tout en haut de l'avant-scène, un panneau publicitaire qui deviendra par intermittence l'écran sur lequel évolueront les apprenties danseuses ...
Une musique se fait entendre provenant de la maison voisine et à son écoute, Laurence esquissera automatiquement quelques figures chorégraphiques. Persiflage de Damien qui sans qu'on le voit lui lance,

" quand tu auras fini ta gymnastique ? ... "

et il ne tardera pas à la rejoindre. Ils regarderont ensemble le panneau en question pour convenir d'un commun accord que ce n'est pas très esthétique mais utile aux finances !
Visiblement, ils attendent quelqu'un et devisent histoire de patienter. Ils essaieront bien d'allumer le barbecue mais en vain. Très rapidement on comprend que Damien est écrivain ce qui ne nourrit pas son homme bien que son aspect physique ait tendance à prouver le contraire quant à Laurence, elle enseigne la danse. C'est fou, tout ce que l'on peut se dire quand on attend quelqu'un qui ne vient pas ! Le spectateur au fil des dialogues va peu à peu découvrir tous les membres de la famille, tenter d'analyser le pourquoi du comment. Que s'est-il donc passé d'irréversible l'année précédente ? ... Chaque famille véhicule son lot de rêves  déraisonnables, de frustrations inavouées lesquelles peuvent aller jusqu'à la cruauté inconsciente mais également une heureuse propension à l'humour et à la dérision. Ils sont là tous deux, fragiles en dépit de leurs efforts destinés à prouver le contraire et de ce fait attachants au possible.
Jean TOM va révéler tout au long de la pièce des possibilités que nous ne soupçonnions pas au départ. Certains souhaiteraient peut-être entre sa partenaire et lui des formes d'expression plus contrastées, un ton en décrochage,un rythme différent mais le duo formé avec Sabrina BUS reste parfaitement crédible d'autant que (ne l'oublions pas) ils sont ici frère et soeur ... 

Une pièce à découvrir (faites vite car elle ne se joue que jusqu'au 19 décembre) -

Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

satellite.jpg


 

12:12 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.