Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2010

A voir absolument ! de Frédéric Tokarz.

a-voir-h.jpg

CINE 13 THEATRE

1, avenue Junot

75018 PARIS

(M° Lamarck-Caulaincourt)

loc. 01 42 54 15 12

Pl. 20€ - T.R. 15€

-26 ans : 12€

Collectivités : 10€

Du mercredi au samedi à 21h.30

le dimanche à 15h.30

jusqu'au : 8 JANVIER 2011

Mise en scène, Nicolas Lartigue

Scénographie : André Acquart

avec Emma Colberti, Julia Maraval, Philippe Hérisson, Frédéric Tokarz.

 

Le thème est terriblement d'actualité. Une petite annonce immobilière, un jeune couple qui cherche un logement et la grève qui là-dessus, vient tout perturber.
Alice et Charles vivent chez la mère de ce dernier (on va comprendre très vite qu'il n'a pas complètement coupé le cordon ombilical) mais un enfant va naître dans quelques mois et il convient que le couple ait à sa disposition plus de place et qu'il acquière enfin sa pleine autonomie.
Chouquette et Chaton sont donc sur place. Le rendez-vous était fixé à 9 heures et à part un grand canapé tellement omniprésent qu'il en deviendrait presque un personnage à lui tout seul, personne pour les accueillir.
Monsieur s'énerve et Madame essaie vainement de le calmer. Finalement elle va rester là tandis qu'il ira prendre l'air tout en se penchant sur les quelques autres annonces sélectionnées. A défaut de l'agence qui décidément brille par son absence, d'autres locataires en puissance vont arriver, un homme d'affaires très agité qui va tout d'abord se révéler absolument odieux (Mathieu) puis Fanny la jeune intérimaire à la trottinette, sympa au possible et avec qui Alice va tout de suite sympathiser.  Derrière tous ces gens là, se cache leur passé respectif, et aussi l'inattendu. Il ne se passera rien de prévu puisque le ou la responsable de l'agence ne viendra jamais mais en revanche, mille et une péripéties vont agiter le plateau. Nous allons peu à peu tout connaître de ces personnages et surtout apprendre à les aimer. Même l'affreux conquérant du début va révéler ses failles en une incroyable scène de saoulographie que Philippe Herisson va jouer avec maestria. Lui et ses partenaires sont tous plus vrais que nature et à les voir ainsi vivre sous nos yeux on en oublierait presque que l'on est au théâtre tant est grande notre envie de leur souhaiter que tout s'arrange pour eux. En tout cas, si les personnages ne trouvent pas de logement, les comédiens eux, trouveront des spectateurs, c'est certain car on passe une excellente soirée en leur compagnie.

Simone Alexandre
www.theatrauteurs

a-voir-1.jpg

Photos : D.R.

10:54 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.