Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2010

François d'Assise d'après Joseph Delteil.

françois.jpg

ARTISTIC ATHEVAINS

45 bis, RUE Richard Lenoir

75011 PARIS

(M° Voltaire)

Tél. 01 43 56 38 32

Pl. 30€ - T.R. 20€

- 26 ans : 10€

jusqu'au : 11 juillet 2010 -

mardi, 20h. mercredi, jeudi : 19h.

vendredi : 20h.30 - samedi 16h. & 20h.30

dimanche, 16h. relâche le lundi.


Adaptation : Adel Hakim et Robert Bouvier.

Mise en scène : Adel Hakim,

Jeu : Robert Bouvier.

Durée : 1h.25


Comme le précise l'auteur de ce texte,


- " tout homme, s'il le veut, peut devenir François d'Assise, sans être saint le moins du monde. "


Il ne suffit pour cela que d'être en complète symbiose avec la nature, l'aimer, la respecter - mieux - la vénérer comme une sainte mère puisque c'est d'elle que nous sommes issus.
En cette époque où trop d'hommes ont oublié cela, mettre en scène ce personnage ne ressemble absolument pas à du folklore religieux.
L'espace scénique est volontairement dépouillé et pourrait nous faire penser aux murs froids des villes tant que la lumière n'est pas encore venue caresser le décor et lui fournir un ton mordoré. L'habillement sonore a plus d'importance et cet homme est là dans toute sa nudité d'homme vrai, qui ne triche pas, qui ne compose pas mais fait corps avec tout ce qui l'entoure.
La voix de Robert Bouvier est belle et met en valeur cet admirable texte dont la réputation de l'auteur éloigne - hélas - les non croyants mais qu'il nous est permis ici de découvrir grâce à cette adaptation signée Adel Akim et Robert Bouvier.
Sans réserve, le spectateur adhère à cet hymne à la vie et comprend à quel point il peut et doit s'avérer indispensable. Nous sommes à cent lieues de l'image d'Epinal qui nous fut jadis servie, de cette mièvrerie qui en écarta certains.
Le comédien maîtrise parfaitement son art et joue des formes d'expression avec une aisance dont le mérite revient aussi au metteur en scène mais pas seulement bien sûr car Robert Bouvier a sur scène, une réelle présence.
C'est donc à une intéressante expérience que nous sommes conviés et ce quelque soient nos convictions.


Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

françois-da.jpg
photo : Marion Duhamel.

16:53 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.