Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2010

L'Araignée dans la plaie de Mateï Visniec

aff.l'araignée.jpg

THEATRE du NORD-OUEST

13 rue du Fbg Montmartre

75009 PARIS

(M° Grands Boulevards)

Tél. 01 47 70 32 75

Pl. 20, 13 & 8€

pour en savoir plus

consulter,

La Gazette du Nord-Ouest, sur

www.TheatreDuNordOuest.com

cycle DES PRISONS ET DES HOMMES


Mise en scène : Dejan Ilic

avec Laurent Mentec (Humil) - Nikola Miocic (celui qui est blessé au flanc) - Richard Medkour (Begar)

Si une pièce réussie est celle qui laisse le spectateur sur sa faim, celle ci est un petit chef-d'oeuvre du genre ! Résolument iconoclaste, satirique même; transposée dans le monde musulman, n'en doutons pas une fatwa serait immédiatement lancée. Mais le christianisme en a vu d'autres ...
Imaginez une colline sur laquelle trois hommes sanguinolents attendent la mort du haut de leur perchoir respectif.
Le paradis perdu le fut nous dit-on à cause d'un serpent tentateur ... ici, c'est une araignée qui s'amuse à grimper sur les corps, semant la panique car cette arachnide, qu'est-ce ? ... sinon le doute qui s'immisce dans l'esprit des hommes.
C'est donc plus qu'un spectacle comique et la façon dont on le réceptionne dépend bien sûr du mental de chacun. Il n'y a pas de quoi s'indigner, non plus.
Quant à savoir comment l'idée de la pièce est venue à son auteur il suffit peut-être tout simplement de se souvenir du jour où les bras chargés de paquets nous avons dans le même temps ressenti une démangeaison au niveau du nez.
Mateï Visnec s'amuse comme toujours en toute lucidité et ceux qui le connaissent savent à quel point son acuité peut devenir terrifiante.


" Espèce d'enjoleur de pauvres gens " fera t-il dire à l'un des larrons, " faiseur d'histoires " ... puis sur le ton de la supplication : " fais qu'il pleuve et je croirai " -

Réponse : " je ne peux pas " ...

Il ne reste plus alors qu'à espérer que la mort est l'autre porte de la vie mais ça, personne n'est à ce jour revenu pour en témoigner !
Pour ces 50 mn d'accrochage, le corps peinturluré de rouge dégoulinant, nos trois comédiens viennent de gagner le paradis qui comme chacun sait est pour eux le bruit que font les mains en se heurtant.


Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

l'araignée-m.en.scène.jpg

 

14:29 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.