Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2009

Cyrano Intime d'après Edmond Rostand

aff.cyrano.jpg

LE GUICHET MONTPARNASSE

15, rue du Maine

75014 PARIS

Loc. 01 43 27 88 61

Pl. 18€, TR : 13€

Du mercredi au samedi à 22h.

Jusqu'au : 27 Juin 2009


Adaptation et mise en scène : Yves MORVAN.

avec Mathilde Arnaud, Julien Buda, Mathieu Gorges, Brice Hillairet, Romaric Maucoeur (en alternance : Antonio Labati) et Lula Suassuna.


Cyrano est sans contestation possible le personnage théâtral qui, avec Hamlet fait le plus rêver les comédiens car ces deux héros parlent plus que tous à l'imaginaire tant leur personnalité est porteuse d'émotions. A ce jour, on a tout dit sur l'un et l'autre et cependant on y revient sans cesse.
Certes, nous n'avons plus les moyens financiers de sa création, l'époque n'étant pas aux grandes distributions, aux somptueux décors et costumes mais le texte lui, traverse aisément le temps grâce à la richesse du verbe utilisé. Yves Morvan a su préserver celui-ci.
Pour cette adaptation, Ragueneau sera le conteur mais également le garant de la fantaisie et pour ce faire, Julien Buda va se démultiplier à l'envi.
Cyrano, ce frère cadet de Don Quichotte, cet héritier de Riquet à la Houpe et de Quasimodo, adoptera les traits modifiés de Lula Suassuna avec cependant un côté un peu sombre qui est celui (il est vrai) de l'homme convaincu du fait que sa disgrâce physique est éliminatoire aux yeux de celle qu'il aime.
Romaric Maucoeur est un Le Bret dont la puissance d'expression ferait presque craquer les coutures du personnage quant à Mathilde Arnaud, si elle n'a pas ce côté " grande dame " auquel la tradition nous avait habitués, elle interprète son rôle avec intelligence et sensibilité.
Brice Hillairet quoiqu'un peu emprunté offre sa charmante figure au personnage de Christian et s'il consentait à poser plus souvent son couvre-chef, nous en profiterions mieux.
On peine un peu à croire De Guiche amoureux de Roxane tant Mathieu Gorges joue les petits marquis d'une voix qui en dépit de la faible distance passe irrégulièrement la rampe mais portés par l'action nous oublions bien vite ce léger désagrément.
Bref, c'est à une agréable soirée à laquelle vous êtes conviés en ce petit lieu où il se passe parfois de grandes choses.


Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

11:04 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.