Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2009

Médée de Jean Anouilh

Médée.jpg

VINGTIEME THEATRE

7, rue des Platrières

75020 PARIS

(M° Ménilmontant)

Loc. 01 43 66 01 13

du mercredi au samedi à 21h.30

le dimanche à 17h.30

jusqu'au dimanche 14 juin 2009

mise en scène : Ladislas Chollat

avec Elodie Navarre (Médée) - Gildas Bourdet (Créon) - Benjamin Boyer (Jason) - Sylviane Goudal (la nourrice) - Gilian Petrovski (le garçon) - Grégory Vouland (le garde) -


La pièce commence par une voix off destinée à résumer le thème en direction de ceux qui n'auraient pas été nourris au lait mythologique.

Or, dès la première scène il est évident que nous avons quittés le temps des demi-dieux. Il y a du Jean-Louis Bourdon derrière cet Anouilh vu par Ladislas Chollat. Quant à Elodie Navarre, la fougue de sa jeunesse est plus rock que tragique. Jean Anouilh avait déjà voulu réactualiser l'action, nous assistons ici à une réactualisation de la précédente ... mais la démarche n'est pas allée jusqu'au bout puisqu'il aurait fallu pour accéder à une quelconque crédibilité faire de Médée la fille du roi des gitans.
La claudication se situe entre tragédie antique et fait divers actuel.
Pour renforcer l'impression, Créon (Gildas Bourdet) a l'allure d'un mafioso doté de troubles prostatiques.
Jason (on peine à reconnaître sous les traits de Benjamin Boyer le superbe Argonaute) est d'une telle inconsistance que l'on s'épuise en vain à imaginer que Médée ait pu nourrir un quelconque sentiment pour lui.
Heureusement, il y a Sylviane Goudal (la nourrice) dont la présence scénique et le jeu solide nous permettent d'adhérer parfois à ce classique déclassé.
Quand on connaît l'oeuvre, on souffre un peu mais ce n'est pas grave, en revanche je m'inquiète pour ces jeunes qui découvrent le mythe pour la première fois.


Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

16:03 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.