Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2009

Rapport sur moi de Grégoire Bouillier

aff.rapport.jpg

TRISTAN BERNARD

64, rue du Rocher

75008 PARIS

(M° St-Lazare ou Villiers)

Loc. 01 45 22 08 40

TU 22€, étudiants et -26 ans 10€

Du mardi au vendredi à 19h.

Samedi à 16h

Mise en scène : Anne BOUVIER

avec Michaël CHIRINIAN.

Mikael-C.jpg

La mode est aux monologues; elle l'est également aux textes que l'on pourrait croire destinés au divan d'un psy' et cela de plus en plus fréquemment. C'est l'époque qui veut cela, sans doute ? Economie de moyens, pléthore de problèmes existentiels.

- Allo, maman ? bobo !

Parmi les spectateurs, il y a ceux qui choisissent d'assister à ce genre de spectacle parce que ça leur prouve qu'ils ne sont pas seuls à avoir des problèmes. La preuve, regardez ce grand gars on peut dire qu'il en a rencontré des difficultés et bien finalement il est là tout en haut, sous les feux des projecteurs et nous en bas à l'écouter, preuve que rien n'est irrémédiable. Mieux, ses petits malheurs qui maintenant appartiennent au passé nous réjouissent car il en est sorti, alors pourquoi pas nous ?
Grégoire Bouillier, enfant de l'amour, oui mais duquel ? Essayez de vous identifier après une question comme celle-là ! Avoir des parents partouzards avouez que ce n'est peut-être pas l'idéal pour s'inventer une morale dans la vie !
Heureusement, quand on est en panne de repères, il y a les livres, ça aide tout à la fois à s'évader et à se construire une mythologie, bien à soi mais encore faut-il commencer par faire le point.
Mikaël Chirinian va nous exposer tout cela, sans rien omettre car le plus petit détail a son importance tel ces objets qui adhèrent à la cloison comme le destin colle aux basques du bonhomme. Les anecdotes se succèdent à un rythme constant, souvenirs égrenés résumant la " passionnante absurdité de la vie. "
Et puis dans le nombre, il y aura toujours une péripétie qui rappellera quelque chose à quelqu'un ? ...
A en juger par les regards entendus que s'échangent parfois les spectateurs cela paraît plus qu'évident.


Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

rapportsurmoi.jpg

 

17:13 Publié dans THEATRE | Lien permanent | Tags : monologue, one man show

Les commentaires sont fermés.