Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2008

Le plus heureux des trois de Eugène Labiche.

THEATRE MOUFFETARD

73, rue Mouffetard

75005 PARIS

(M° Place Monge)

Loc. 01 43 31 11 99

Pl. 22€, TR : 15€

Du mercredi au vendredi à 20h.30

Samedi à 17h. & 21h.

Dimanche à 15h.

Du 14 mai au 28 juin 2008. 

1036328199.jpg

Mise en scène : David Friszman.

avec Aurélie Bargème, Emma Darmon, Frédéric d'Elia, Salvatore Ingoglia, Arnaud Maudeux, Delphine Rivière, Cédric Tuffier. 

Costumes, décor et lumières : Mattéo Porcus

Son et adaptations musicales : Jean-Christophe Dumoitier 

 

Nous découvrons un décor d'une kitcherie pour le moins étonnante : tentures vert turquoise et canapé saumon à la forme évocatrice ...
Si l'on ne savait déjà que Labiche est l'auteur, on pourrait supposer que l'on va découvrir l'adaptation d'un roman paru dans la collection Harlequin.
Au mur, une tête de cervidé femelle (histoire de doser l'allusion, sans doute ?) Nous constaterons plus tard que c'est la face visible d'un iceberg qui a pour nom boite-à-lettres, d'autant qu'iceberg, c'est vite dit, même si certains messages vont en refroidir certains.
Les costumes aussi sont bariolés et la soubrette Pétunia (Emma Darmon) arbore une coiffure en feu d'artifice ! Le mari, Marjavel (Salvatore Ingoglia) a décidément la tête de l'emploi et s'impatiente parce que Ernest, son meilleur ami (Frédéric d'Elia) mais surtout celui de sa femme Hermance (Aurélie Bargème) est en retard.
" Ah ! combien perfides sont les femmes " entonneront ils lors de l'un de ces intermèdes musicaux dont l'anachronisme le dispute parfois au grivois du contenu.
 En fait, Marjavel est un veuf remarié comme l'atteste le double portrait pivotant, côté cour.
Chez les bourgeois de Labiche les allées et venues sont fréquentes et les remplacements constants, sinon on s'ennuierait  et c'est ici formellement interdit !
Madame a un amant mais son mari est volage et la nouvelle domestique Lisbeth (Delphine Rivière) lui a tapé dans l'oeil, comme on dit. L'époux de cette dernière, le  roué Krampach (Arnaud Maudeux) est aux prises avec un hanneton venu se loger dans sa culotte à pont.
L'ancien amant de la première maîtresse de céans Jobelin (Cédric Tuffier) est inconsolable et pour parfaire le tout, les conducteurs de fiacre s'adonnent au chantage. Au moins un, en tous cas ! On ne le verra pas mais il sera souvent question de lui.
Sachez que Delphine Rivière est également la jeune et jolie Berthe amoureuse de l'amant de madame. Que de complications allez vous dire ? Eh ! oui, nous sommes venus pour cela, non ? Ce que beaucoup n'osent faire dans la vie est contemplé au théâtre en une salutaire compensation. Or, le climat est joyeux, les situations savoureusement scabreuses et pour assumer, ça, les comédiens assument !
Voilà par conséquent une bien belle soirée en perspective ...

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

  

10:55 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.