Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/05/2008

Pantagleize de Michel de Ghelderode

THEATRE ANTOINE VITEZ

1, rue Simon Dereure

94200 IVRY-sur-SEINE

(Métro : Mairie d' Ivry)

Loc. 01 43 90 11 11

www.theatre-quartiers-ivry.com

Pl. 19€ - TR 12/9€ 

mardi, mercredi, vendredi & samedi à 20h.

jeudi à 19h. & dimanche à 16h.

134064939.jpg

Mise en scène : Philippe Awat.

avec Sandrine Bounhoure, Anne Buffet, Jean-Marc Charrier, Gora Diakhaté, Jean-Charles Delaume, Florent Guyot, Bruno Paviot, Magali Pouget, Lionel Robert. 

 

Nuit de pleine lune. Nous assistons d'emblée à une exécution qui paraîtrait burlesque si elle n'était forcément dramatique. Métaphysiquement, la lune se mue en pendule, affichant 6 heures, l'heure des braves mais aussi celle des anti-héros, celle des galériens de la vie. Pourtant celui-là n'a rien d'un " damné de la terre " puisqu'il fait profession de philosophe et a même un domestique noir à son service. Seulement voilà, notre homme a 40 ans, l'âge de tous les bilans et se trouve en proie à un problème existentiel.
Qu'a t-il fait exactement jusque-là ? La réponse est presque toujours douloureuse et il se demande tout simplement s'il n'est pas en train de basculer dans la catégorie des ratés. O misère ! Mais non, Pantagleize puisque tel est son nom reste un impénitent optimiste aussi tout naturellement, la phrase qui va lui venir à l'esprit est " Quelle belle journée aujourd'hui, n'est-ce-pas ? " D'ailleurs ce jour n'est pas un jour comme les autres puisqu'il correspond à celui d'une éclipse solaire. Le destin est par conséquent au rendez-vous. Les esprits sont surchauffés du reste et une révolution se profile à l'horizon.
La trajectoire de ce nouveau Candide va croiser la route d'une passionnaria dont il tombera immédiatement amoureux, bien sûr, et là, les péripéties vont s'enchaîner à une allure folle.
Michel de Ghelderode flirte avec le conte philosophique et avec le burlesque tout à la fois. Au rythme effréné de l'action, répondent les transformations habiles du décor. Les comédiens affichent une cohésion de troupe, chacun jouant excellemment sa partition. Gora Diakhaté dans le rôle de Bam-Boulah est d'une drôlerie à toute épreuve, Bruno Paviot (Pantagleize) se révèle attachant au possible et Magali Pouget excelle dans ses compositions de chef de bureau militaire puis d'avocate. La pièce se lit à différents niveaux, ce qui permettra à tous de se déclarer satisfaits.
Un excellent moment de théâtre à ne pas manquer.

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

16:37 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.