Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2008

LES COUSINES de Robert Poudérou

(36ème pièce éditée)

2008 ALNA Editeur.
www.alna-editeur.com
Prix : 14 € TTC.

34c4c99b47466f867fd9268ece8ae92b.jpg


L'action commence à Paris début juin 1942.
Il fallait alors faire la queue durant de longues heures afin d'avoir une petite chance de remplir un cabas avec ce qui se présentait, bien sûr.
C'était comme les nomme l'auteur : " les queues de la survie. "
Pierre-Jean, célibataire est retraité de fraîche date. Il soupire en vain pour Mélanie ex-enseignante elle aussi qui vit avec Agnès, collègue d'une école privée ...
Il était à l'époque plus que dangereux d'héberger un juif or elles ont accueilli d'un commun accord, Chana jeune fille de 23 ans venue se réfugier chez elles.
Cette dernière est en quelque sorte devenue leur fille à toutes deux.
Pourtant jadis, Agnès a eu un fils parti avec Sylvie leur première protégée. Depuis il n'a plus donné de nouvelles ...
Pierre-Jean va un jour rencontrer ce fils disparu, les sentiments de chacun vont alors s'exacerber, le passé revenir à la surface et la particularité de l'époque poser problème.
Les personnages imaginés par Robert Poudérou utilisent toujours un langage châtié et ce, parfois de façon irréelle, comme s'ils représentaient ce qui doit être, dans son monde à lui. De même qu' Hamilton a choisi le flou pour poétiser les images, notre auteur se meut en une sphère dont toute vulgarité est exclue. Ce choix confère à son écriture un charme quelque peu désuet mais apte à favoriser les nuances.
C'est ainsi qu'il ne vous parlera pas des écrits de quelqu'un(e) mais " d'un journal de coeur et d'âme."
N'allez surtout pas croire que le propos est mièvre car mettre dans la bouche de quelqu'un cette phrase : " - je vous assure que je vous ai toujours préféré à la compagnie d'un chien " en dit long sur sa capacité à réveiller les esprits !
La pièce a déjà fait l'objet de deux lectures publiques, la première incluant la prestigieuse Eléonore Hirt et nous ne pouvons qu'espérer voir ce texte joué très prochainement sur une scène, ici ou ailleurs.

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

15:40 Publié dans Editions Théâtrales | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.