Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2007

LES SOEURS JACQUES, folles des Frères.

LUCERNAIRE
53, rue Notre Dame des Champs
75006 PARIS
(M° N.D.des Champs)
Loc. 01 42 22 26 50
Pl. 20€ - Etud. 15€ - 12 ans : 10€

Théâtre Rouge
Du mardi au samedi à 18h.30 jusqu'au 22 sept. 2007

b56419a7230744bafa342b5110cb9157.jpg

photo : Jean Tholance/CRAPULE.

Sur une idée originale d' Anne Cadilhac,
Mise en scène : Philippe Person
avec Anne Cadilhac : chant, piano, arrangements,
Laetitia Planté : chant,
Corinne Van Gysel : chant.

Aux Frères Jacques, elles ont emprunté les gants et le répertoire féminisé pour la circonstance. Dès leur entrée en scène, elles vont feindre de se " tirer la bourre " chacune escamotant l'autre aux yeux du public en une présentation compétitive ce qui débouchera sur une cacophonie purement verbale, rassurez-vous. Du reste, la blonde et vive Anne Cadilhac se mettra rapidement au clavier et l'ambiance ne tardera pas à swinguer.
La longue dame brune qu'est Laétitia Planté ne tardera pas à nous gratifier d'un numéro de claquettes quand elle ne se fera pas " zipper " par un (non finalement, deux) spectateurs puisqu' elle n'est pas unijambiste ...
Corinne Van Gysel nous fera oublier son retard programmé en se drapant dans un long châle rouge ajouré qui évoquera Suzy Solidor en plus habillée.
Monsieur William succèdera au plous grand zénéral dou Mexique avant que nos pronostics s'exercent en faveur de l'équipe de Montauban ou de celle de Perpignan. Florence Foster Jenkins lasse de s'offrir le Carnegie Hall passera par le Lucernaire avant qu'il ne pleuve, tandis que les spectateurs trembleront dans l'attente d' un " contre-fa-mortel "
Vous l'avez compris, ce spectacle est placé sous le signe de la bonne humeur et si nos trois soeurs ne nous font pas oublier les quatre frères, (ce n'était pas le but) du moins savent elles leur rendre un estimable hommage.

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

13:30 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.