Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2007

UNE NUIT AU POSTE d' Eric Rouquette

THEATRE MOUFFETARD
73, rue Mouffetard
75005 PARIS
(M° Place Monge)
Loc. 01 43 31 11 99
Prix des places : 22 & 15€

Du mercredi au samedi à 21h. Dimanche à 15h.

c3e2e029a300a28b3ded14bed1584119.jpg


Mise en scène : Eric Rouquette et Julien Allary
avec Clémentine Saintoul et Estelle Vincent.

Le texte est paru aux Editions L'oeil du Prince.

Dans une cellule, quelque part - peu importe la ville puisque c'est la situation et les personnages qui comptent - deux filles entre adolescence et âge adulte vont passer ensemble une nuit au poste. Dehors, sans doute ne se seraient-elles jamais rencontrées étant de niveau social complètement différent.
Diane (Estelle Vincent) est d'évidence la plus excitée des deux, en révolte contre le milieu dans lequel elle vit se sentant rejetée par une mère qui ne fait qu' éponger ses frasques à coup de billets. Est-elle réellement attirée par les bijoux au point de ne pas résister à l'envie de les dérober ou bien veut-elle contraindre sa génitrice à enfin s' occuper d' elle ? ...
Le psy' (qu'elle s'offre en douce) pourrait peut-être le dire, s' il n'était dépassé par le caractère répétitif des incidents.
Isabelle (Clémentine Saintoul) est plus sombre que sa compagne de hasard, tout aussi révoltée mais seule la précarité en est cause.
Cette cohabitation forcée n'ira pas sans frictions et chaque comédienne peut donner ici le meilleur d'elle-même, l'auteur ayant brossé des portraits précis.
On se surprend à imaginer chacune dans le rôle inverse, ce qui tendrait à prouver la richesse des personnages.
Ne cherchez surtout pas à vous demander si c'est ainsi que les choses se passent ou pourraient se dérouler en semblable situation puisqu'il s'agit d'une fiction qui à ce titre, dispense des habituelles rigueurs de la procédure pénale.
Cette pièce a prioritairement le mérite de nous prouver qu'avec un peu de bonne volonté deux êtres très opposés peuvent se comprendre et envisager l' avenir ensemble.
Allez applaudir ces deux interprètes qui par leur engagement, le méritent bien !

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

16:45 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.