Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2007

NORWAY, TODAY d' Igor Bauersima

MANUFACTURE des ABBESSES
7, rue Véron 75018 PARIS
(M° Blanche)
Tél. 01 42 33 42 03
Places : 20/12 € - 20ans & RMI : 7 €

Jeudi, vendredi, samedi à 21h.
Dimanche à 16h.

Mise en scène : Andreas Westphalen.

medium_Norway.jpg


avec, Pierre-Vincent Chapus et Mélodie Orru.

" To be or not to be ? ... " la blancheur nordique exaspérerait-elle les troubles existentiels ? Non, car c'est parti d'un vulgaire chat-room entre deux anti-Roméo & Juliette qui loin de ne pas concevoir la vie l' un sans l' autre ( puisqu'ils ne se connaissaient même pas ), vont imaginer la mort ensemble.
Juliette puisqu'elle se nomme ainsi - est on le devine - une petite fille riche qui a tout eu et ne peut plus rien imaginer en dehors du néant.
Son Roméo se nomme en fait Auguste et n'a rien d'un empereur mais serait plutôt un quelconque loser (c'est ainsi qu'elle le décrira à ce mystérieux Fred auquel elle enverra un message plus tard). Dans l' intervalle, c'est évidemment elle qui prend les rennes, va décider pour deux, payer le voyage en avion qui les mènera sur les lieux du sacrifice.
Si l'on additionne leur âge respectif, ils n'ont pas un demi siècle et tout l'avenir devant eux, donc rien à voir avec le suicide-accompagné d'un Zweig à l'issue d'une vie remplie par une oeuvre colossale. Eux, n'ont rien fait ou presque et en ont déjà assez. L' auteur rappelle que " les gens sont prisonniers de leur construction mentale " ... Ces deux là, veulent s'échapper avant d'avoir eu le temps de se construire !
Ils se tiennent juchés à 600 mètres d'altitude et il ne suffit que de 10 secondes, juste le temps de dire : " ça y est ! " avant de plonger. Or, là - il ne s' agit pas d'un saut à l' élastique, aucune remontée n'est envisageable. C'est le saut qu'effectuaient les nihilistes à une certaine époque ni pire ni meilleure que l'actuelle, du haut de leur gratte-ciel.
Si la Camarde les attend fébrilement, le confiant Cupidon est tout prêt à jeter un filet à ces deux équilibristes. Je ne vous dirai pas qui va gagner l'enjeu car il faut aller les voir ...
Mélodie Orru est belle, élégante et sa conviction nous fait mal. On aurait presque envie de lui crier : " non ! change d'avis, tu ne te rends pas compte des atouts que tu possèdes " confondant ainsi personnage et interprète.
Pierre Vincent Chapus est craquant avec son côté indécis et naïf, sorte d' ourson égaré sur une banquise en train de fondre ...
Le soir où je suis allée voir la pièce, le comédien boulait un peu le texte en tout début mais s'est vite rattrapé.
Réduite à l'utilisation de quelques simples accessoires, la mise en scène est efficace mettant ainsi le texte à nu. Aucune sophistication de langage, c'est du théâtre moderne en prise directe avec notre temps.

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

14:50 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.