Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2007

Le Coeur et l' Esprit

Chaque année, le Théâtre du Nord-Ouest propose un cycle de spectacles : pièces de théâtre répondant à un thème de réflexion. Cette année, 39 pièces seront jouées en alternance * du 5 janvier au 10 juin 2007 - Celles-ci doivent aussi bien toucher le coeur que l'esprit puisque l'un et l'autre seront au rendez-vous.

THEATRE du NORD-OUEST - Direction : Jean Luc Jeener -
13, rue du faubourg Montmartre 75009 PARIS. (Métro : Grands Boulevard)

Tél. 01 47 70 32 75
www.TheatreDuNordOuest.com

Accès libre à tous les spectacles moyennant un passeport de 80 € valable pour toute la durée du cycle *

MONTAIGNE
ou DIEU QUE LA FEMME ME RESTE OBSCURE de Robert POUDEROU.

Scénographie minimale. Le lieu ne se prête pas aux fioritures ...
Le sieur de Montaigne soigne sa gravelle en écrivant.
Ce faisant, il l'alimente aussi ayant choisi l'agilité de l'esprit, la préférant à celle du corps. Son épouse peut s'en plaindre car il est aisé de comprendre qu'il caresse plus souvent les feuilles sur lesquelles il couche ses pensées que celle qui attend tout de lui. L' âme soeur fut un temps La Boétie et notre homme reste inconsolable. Certaines communions pour être valables, ne peuvent avoir lieu qu'une fois.
La femme restera donc obscure à Michel de Montaigne, du moins le prétend il car son ouverture d'esprit ne peut se contenter d'une vision unique en dépit de ces phrases écrites dans la sincérité du moment.
Ce sont autant de flèches du Parthe qui martyrisent Françoise, son épouse laquelle le lui fera savoir, au grand dam de celui qui les a écrites. L'écriture a des raisons que la raison des autres n'entend pas toujours de bon gré.
Or, si l'on ne loue plus l' écriture de Montaigne, il n'en est pas de même en ce qui concerne celle de Robert Poudérou dont l'élégance trouve ici matière à s'exercer.
Ce texte se savoure de bout en bout et la pièce à peine terminée, nombreux sont les spectateurs qui n'ont plus qu'une seule pensée : se procurer le texte afin de prolonger le plaisir ...
L'auteur a signé la mise en scène et plus particulièrement la direction d'acteurs qui frise l'irréprochable à peu de choses près ... A voir pour ces multiples raisons !


Simone Alexandre.
theatrauteurs.hautefort.com

20:35 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.