Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2016

Les émigrés de Slawomir Mrozek

aff.EMIGRES.jpg

 

 

THEATRE DE LA REINE BLANCHE

 

2 bis, passage Ruelle

 

75018 PARIS

 

 

 

(M° La Chapelle)

 

loc. 01 40 05 06 96

 

Pl. 15€ - T.R. 10€ - groupes : 8€

 

http://www.reineblanche.com/

 

du mardi au samedi à 20h.45

 

Durée : 1h40

 

Mise en scène : Imer KUTLLOVCI

 

avec : Mirza HALILOVIC ( l'ouvrier )

& Grigori MANOUKOV ( l'intello )

 

 

face-a-face.jpg

 

L'action est censée se dérouler en une cave, seul refuge que les deux hommes ont trouvé, location émanant d'un infâme propriétaire comme il en existe, parfois.

Côté jardin, un paravent pour le moins vétuste, un peu plus loin, une chaise avec une bouilloire posée dessus, du linge étendu à une corde et en guise de table, une vulgaire table à repasser … Contre le mur du fond, deux lits de fortune surmontés d'une étagère destinée à accueillir les maigres provisions.
 
Depuis combien de temps vivent-ils là ? … Comment se sont-ils rencontrés ? Une seule chose est certaine, dans leur pays d'origine, chacun serait resté dans sa sphère et leurs routes ne se seraient jamais croisées.

L'un est réfugié politique et passe son temps à méditer le livre qu'il veut écrire, l'autre un ouvrier, économise sou-à-sou dans le but de retourner en sa Pologne natale où l'attendent femme et enfants.  Visiblement celui qui travaille vit aux crochets de celui qui ne fait rien : source évidente de conflits ... Seul l'exil les rapproche.

Or c'est la nuit de la St-Sylvestre et les échos de la fête en provenance des étages supérieurs, arrivent jusqu'à eux.

 

minuit.jpg

( photos : Pascal GELY )

 


 
L'eau vient brusquement à manquer puis la lumière ( il est minuit sans doute) et comme pour marquer le coup ils ont ouvert une bouteille de vodka, le ton monte peu à peu. L'atmosphère va carrément virer au drame, chacun faisant le bilan de son existence.

Les deux comédiens l'un et l'autre, originaires de l'Est se révèlent tour à tour drôles, émouvants car terriblement humains. Leur jeu est criant de vérité et les spectateurs sont littéralement happés par cette histoire qui leur fait réaliser que peut-être - sans doute même - à proximité de chez eux, des êtres semblables existent, vivent la même galère dans l'anonymat le plus complet. Ce n'est pas par hasard si les personnages n'ont pas de nom.  Slawomir Mrozek a écrit cette pièce dans les années 70 mais depuis, peu de choses ont changé … C'est même pire qu'avant !
 
La mise en scène de Imer Kutllovci est précise et met parfaitement en valeur les deux comédiens, excellents l'un et l'autre. Cette pièce est à voir, toutes affaires cessantes et croyez-moi, vous ne le regretterez pas. Du reste tous les avis sont unanimes la concernant.




Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

15:11 Publié dans THEATRE | Lien permanent

05/12/2016

Chanson Plus bifluorée : Cuvée spéciale

aff.chansons-plus.jpg

 

 

THEATRE LA BRUYERE

 

5, rue La Bruyère

 

75009 PARIS

 

 

 

(M° St-Georges)

 

loc. 01 48 74 76 99

 

index.php

 

Pl. de 10 à 30€

 

30 REPRESENTATIONS EXCEPTIONNELLES

 

( du 1er DECEMBRE 2016 au 8 JANVIER 2017 )

 

du jeudi au samedi à 20h45

Matinée le dimanche à 16h

 

Représentations supplémentaires

 

les 20, 21, 27 et 28 décembre 2016 à 20h45

le 24 décembre à 16h & 19h

le 31 décembre à 16h et 20h30

 

Mise en scène : Marinette MAIGNAN

 

 

avec Xavier CHERRIER, Michel PUYOU et Sylvain RICHARDOT

 

bon-public.jpg

 

 

Remède infaillible contre la morosité, ce dont nous avons le plus besoin par les temps qui courent … Ces éternels gamins nous offrent leur humour décalé, leur incroyable énergie et un professionnalisme hors pair car avec eux, rien n'est laissé au hasard tout a minutieusement été préparé, mis en place en un refus absolu de l'à-peu-près qui est à l'époque actuelle trop souvent au rendez-vous.
 
Eux, ne rodent pas leur spectacle sur le dos du public, le travail a été fait avant et bien fait. Disons qu'ensuite, ils peaufinent ( logiquement ) en compagnie du public, lequel sera parfois mis à contribution ce dont ce dernier s'acquittera de bon coeur.

 

Or le trio a pourtant un quart de siècle d'expérience scénique mais en dépit de cela leur metteur en scène, Marinette Maignan précise que ce qui nous est offert a demandé plus d'un an de préparation. Oui, mais quel résultat, aussi !

C'est ainsi que de subtiles parodies ont été mises au point, que l'humour dévie parfois en direction de la politique sans pour autant s'y arrêter car ce n'est qu'une corde supplémentaire à leur arc.

 

C'est ainsi également que certains bruitages ne seraient pas reniés par Bobby Mc Ferrin, que les modes d'expression de Barbara et d'Yves Duteil peuvent fusionner en nous réjouissant et que les références musicales remonteront jusqu'à Purcell car même s'ils conseillent d'ouvrir la fenêtre afin de pouvoir respirer, eux ne sont jamais à l'étroit.

 

Chansons-plus-2.jpg

( photos : Didier Pallagès )



Rien ne manque et complètement éberlués nous gloussons d'aise face à ce numéro de ventriloque flanqué d'une poupée inattendue ... Léo Ferré et Charles Trenet inverseront les rôles, uniquement par rapport au texte, rassurez-vous.

 L'humour deviendra terrible quand ils évoqueront le chômage au fond de la vallée ( et oui, ils ont osé ! )  tandis qu'une Marseillaise pacifiste en transportera plus d'un. Avec eux, le critique le plus coincé ne peut qu'être " bon public."

Allez nombreux applaudir ce trio de choc que l'on peine du reste à quitter tant on voudrait rester auprès d'eux, encore et encore ...




Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

11:07 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

02/12/2016

Annonce : Chanson Plus bifluorée au La Bruyère

 

13:09 Publié dans Annonces | Lien permanent